pub1

Le Petit Tom et la Mer (1989)

Un opéra aquatique

« Seules les apparences sont contre nous, mon petit Tom… La réalité nous piège et nous tend le chiffon rouge des illusions. Mais nous foncerons tête baissée dans le panneau des songes. Nous serons complètement dupes, mais nous découvrirons enfin un monde mémorable. »

En 1989, après des années de chansons et de cabaret, les Vilains Bonzhommes se lancent dans une spectacle d’un genre nouveau, qui fait appel au théâtre, à la chanson, à la musique mais aussi à la danse et au cinéma pour raconter une histoire extraordinaire : les aventures de Tom, un marin helvétique… A travers 12 chansons originales et une vingtaine de tableaux, des milliers de spectateurs se virent entraînés dans les rêves et les fantasmes d’un Suisse moyen qui rêvait de la mer et des îles.

L’histoire

Le petit Tom et la Mer raconte l’histoire de Tom, un marin helvétique… Un Suisse bien particulier celui-ci qui, depuis tout petit, ne rêve que de s’en aller, de s’embarquer pour visiter le monde et les galaxies.
Pas facile quand on est suisse, de prendre la mer. Ne sachant trop comment s’y prendre, il décide de demander aide et conseils à des spécialistes. Il rencontre toute une série de personnages, plus ou moins caricaturaux, drôles ou pathétiques : le banquier, le vieux-loup-de-mer revenu de tous les naufrages, le professeur poussiéreux comme un vieux livre, Robinson Crusoe, Christophe Colomb et même la charmante mais non-nageuse Marilyn, tous tentent de le décourager et de lui remettre les pieds sur terre. Mais pour finir, porté par son obstination et les conseils poétiques de son facétieux guide Blaise Cendrars, le petit Tom finira par s’envoler magiquement pour les îles et les étoiles.

poissons