cd

Le nouveau Cabaret des Vilains Bonzhommes (2000)

« J’avais un coup d’ cafard j’me sentais mal dans ma peau
J’avais fait tous les bars pour trouver des rigolos
Un type un peu bizarre m’a tapé dans le dos
Il m’a dit viens donc voir j’ai sûrement ce qu’il te faut

Il m’a dit viens, viens, viens chez les Vilains Bonzhommes
Viens, viens, viens et que dieu te pardonne
Viens, viens, viens chez les Vilains Bonzhommes
Viens, viens, viens et que dieu te pardonne »

Le formidable succès remporté par le Cabaret de l’année précédente a incité les Vilains Bonzhommes à reprendre la formule en 2000 pour une nouvelle série de représentations dans la Belle Usine.
Plutôt que de répéter le même programme bien rôdé, les créatifs bonzhommes se sont lancé le stimulant défi de renouveller en grande partie leur répertoire par la création de chansons nouvelles et de sketches inédits. Résultat ? un programme tout neuf avec une vingtaine de chansons nouvelles, ironiques, tendres, poétiques ou drôles, et une dizaine de sketches originaux, oeuvres des auteurs et compositeurs de la troupe.